Où placer 1000 euros ? Quelques idées d’investissements…

0
91

ou placer 1000 eurosDe nos jours, beaucoup de personnes se demandent où placer 1000 euros pour le faire fructifier de manière profitable.

En effet, un bon pourcentage de la population est enclin à économiser cette somme et il est sage de penser à l’investir plutôt que de les dépenser dans des biens matériels qui lassent vite.

Le but est de préparer d’ores et déjà des projets d’avenir, d’avoir quelque chose sous la main pour les imprévus, ou de viser une plus grande qualité de vie.

Il existe de nombreux moyens d’y parvenir, selon les budgets de chacun, et son profil type.

Évidemment, tout le monde n’est pas pareil : certains vont privilégier les investissements qui génèrent des résultats à court terme, d’autres préféreront le contraire. Les uns peuvent avoir envie de se constituer du cash, d’autres un patrimoine.

Aussi, les choix vont dépendre du goût au risque et des caractères de tout un chacun.

Si vous voulez devenir riche, sachez que ce ne sera pas pour aujourd’hui, surtout si vous investissez une petite somme.

En effet, 1000 euros n’est pas encore beaucoup pour vous permettre l’accès à tous les types d’investissement. Pourtant, vous pourrez, avec de la persévérance, le faire fructifier doucement, mais sûrement, une fois que vous lui aurez trouvé un bon filon. Retrouvez dans cet article quelques-uns de vos possibilités.

Le livret A et l’assurance-vie

Le livret A est souvent ce qui vient la première fois à l’esprit dès qu’on parle de placement d’argent. Ce placement rapporte peu, mais on le préfère à d’autres pour la sécurité de l’argent, avec un taux de 0,75 % environ.

C’est effectivement la meilleure solution pour ceux qui ne sont pas prêts de risquer leur argent. Si vous voulez pourtant faire des bénéfices plus intéressants, mieux vaut explorer d’autres secteurs. Le taux ne cesse d’ailleurs de descendre. L’assurance-vie est plus stable et les fonds qui lui servent de multi supports le rendent plus attractifs.

La bourse

La bourse est une option d’investissement attractive, qui nécessite néanmoins de vastes connaissances et exige un certain dynamisme, car le rouage est complexe et en perpétuel mouvement. Le risque est toutefois considérable à cause de ces changements qui peuvent survenir à tout instant.

Les principales clés d’un investissement dans la bourse, c’est la diversification du portefeuille et un travail à temps plein. Il faut surveiller sans arrêt la situation des entreprises dans lesquelles vous avez misé, le marché en général, ainsi que toutes les informations économiques et financières des pays où se trouvent ces sociétés.

Même si vous faites appel à un coursier commissionnaire qui vous fera des suggestions, vous serez toujours le maître de vos décisions, c’est pourquoi il est essentiel de se mettre au parfum de la situation.

N’oubliez pas qu’il y a également d’un côté les frais de courtage prélevés par les banques. En bourse, il est également possible de faire du copy trading sur des grands qui semblent réussir dans ses choix. De nombreuses plateformes en ligne vous permettent de faire la copie en quelques clics. Vos chances vont sensiblement augmenter sans pour autant réduire de manière considérable les risques. Quand il est question de plateforme, il faut toujours faire des comparaisons et des analyses afin d’éviter les arnaqueurs. Toutefois, mieux vaudra toujours décider seul de son argent pour ne rien regretter.

Il existe plusieurs types de marchés, soit autant de produits accessibles à partir de ce budget dans la bourse, dont le Forex, les parts d’ OPCVM (Organisme de Placement Collection de Valeurs Mobilières), le SRD, les turbots, les warrants, les options binaires, les titres de sociétés ou encore les obligations. Chacun de ces produits a ses propres avantages et inconvénients, leur point comme étant les risques. Leurs degrés sont toutefois relatifs aux produits.

Une obligation ne peut notamment vous entraîner de perte si vous le conservez depuis son émission à la fermeture. Les risques ont lieu si on la revend avant cette échéance, relativement au cours de la devise concernée sur le marché. Et évidemment, vous perdez les intérêts courants.

C’est là qu’intervient la diversification des placements, afin de pallier les pertes dans certains produits avec les gains obtenus grâce aux autres. Tout ce qui est action est volatile, notamment les types warrants. Le risque augmente dans ces cas. Quel que soit le cas, n’investissez en bourse que l’argent dont vous n’aurez pas besoin dans l’immédiat. Il faut également faire attention à l’effet de levier qui peut également être fatal à votre investissement.

Il est vivement conseillé de commencer par s’entraîner avec un portefeuille virtuel, car les risques dans ce domaine ne sont pas à prendre à la légère, d’autant plus que les pertes sont irréversibles. Placer 1000 euros en bourse sans avoir aucune connaissance, c’est un peu comme jouer au poker dans un casino.

On peut décider à tout moment de vendre ou d’acheter des titres, ou encore d’ouvrir ou de clôturer une position. Certains paramètres peuvent également rester imprévisibles, spéculer c’est tout ce qu’on peut faire.

Quoi qu’il en soit, ce type de placement fait partie de ceux qui permettent de disposer à tout moment des liquidités disponibles, contrairement à d’autres investissements qui exigent un délai. Avec 1000 euros à placer, vous pouvez embarquer, mais à condition de travailler durement pour espérer que l’argent ne parte pas rapidement en fumée, surtout que vous ne pourrez pas encore diversifier votre portefeuille.

Les PEA (Plan d’Épargne en Actions) sont aussi des placements, qui profitent des avantages de la bourse. Mais en plus, les dividendes et les plus-values sont exonérés d’impôts 5 ans de suite. Sur le long terme, vous pourrez vous faire des profits concluants avec les 1000 € de départ.

L’immobilier

Le financement participatif est ouvert à tous en immobilier. C’est pourquoi ce domaine est accessible dès 100 euros grâce notamment aux OPCI. Avec 1000 euros, vous pouvez déjà prendre de plus grandes parts dans ce secteur ou envisager de participer à une SCPI. Cette dernière est plutôt difficile à trouver avec ce montant, mais cela ne veut pas dire que c’est impossible. Une SCPI peut pourtant vous donner jusqu’à 6 % de rendement dans le meilleur des cas. Et le minimum ne va jamais plus bas que les 3 %.

Pour une OPCI, ce rendement est légèrement inférieur, avoisinant les 2,5 %. Dans les deux cas, vous pouvez choisir de souscrire à une assurance-vie pour intégrer le collectif.

Les avantages d’une OPCI, par contre, c’est qu’il y a plus de liquidités disponibles, de l’ordre de 10 %, et que les risques de l’investissement sont mutualisés. Seulement une partie du capital va dans l’immobilier, entre 60 à 90 %. Le reste va dans des valeurs mobilières, par exemple dans des actions.

Ainsi, vous pouvez commencer dans la pierre papier sans vous endetter, car vous n’aurez pas besoin de faire un emprunt. C’est rendu possible à cause la difficulté des promoteurs à obtenir de la banque les fonds nécessaires. Il existe plusieurs autres types de financement de la pierre par les particuliers, vous permettant toujours de commencer avec cette somme-là.

Il s’agit souvent de financer un grand projet immobilier, consistant à l’achat de terrain, suivi de construction d’appartements qui seront à vendre. L’argent résultant va permettre au prometteur de vous rembourser et de faire des bénéfices. Là aussi, il y a un risque d’échec. Pourtant, dans la majeure partie des cas, vous récupérez la totalité de votre argent, sauf si les dépenses n’ont pas été maîtrisées puisque tout ne se passe pas comme prévu sur le chantier, ou après, pendant la vente.

Les problèmes qui peuvent arriver sont les retards dans les travaux, les malfaçons et autres vis, les appartements qui ne se vendent pas. Cela entraînera toujours des coûts supplémentaires. Dans ce dernier cas, ce sera la faillite assurée et vous pouvez alors dire adieu à votre fonds d’investissement. Autrement, vous regagnerez votre capital et en tirerez un intérêt à percevoir si le projet voit le jour. Cet intérêt avoisine les 8% à 10% et le délai tourne autour de 3 ans. Il s’agit donc d’un investissement à moyen terme.

Vos 1000 € conviendront alors très bien pour un début dans le secteur. Quoi qu’il en soit, ne prenez pas les offres de quelconques promoteurs, orientez-vous vers les plus aguerris. Étudiez bien leurs offres pour voir si les produits finaux seront vraiment intéressants, autant pour garantir sa solvabilité.

Démarrer son entreprise

Avec 1000 euros, on peut déjà lancer soi-même sa petite affaire. Les chemins à prendre dépendent de l’ambition et des visions de chacun. Sur internet, particulièrement, vous avez déjà de nombreuses possibilités autour des ventes en ligne.

Avec ces 1000 euros, vous pourrez notamment créer votre boutique en ligne pour vendre vos produits, quels qu’ils soient, sinon pour revendre ceux d’un autre fournisseur. Vous avez la possibilité de collaborer avec lui par un drop-shipping. Ce concept récent et avantageux vous permet de ne pas avoir à gérer ni stock ni livraison, vous vous contenterez de vendre et de percevoir des commissions sur cette dernière.

Si vous avez une passion qui vous enthousiasme particulièrement, vous pourrez sûrement l’exploiter de manière lucrative. Avec ces 1000 euros, vous ferez mieux d’acheter le matériel nécessaire à son exercice. Pour vendre ensuite vos œuvres, vous avez internet. C’est le moyen le plus rapide de nos jours et où l’on est plus libre. Créez-vous un site web pour présenter vos produits, ou pourquoi pas votre boutique en ligne avec le reste de l’argent. Un coup de pouce sur les réseaux sociaux et votre business va démarrer pour de bon.

Vous pouvez également vous en sortir en optant pour une franchise. Dans certains cas, aucun apport n’est exigé. À vous alors de faire votre choix puisqu’il en existe des centaines et des milliers de propositions, concernant presque tous les secteurs, notamment l’agroalimentaire et les entreprises de service.

Si le goût de l’entrepreneuriat est vraiment en vous, n’hésitez pas à chercher des idées qui pourront être révolutionnaires dans notre industrie de consommation. Le secret c’est d’arriver à créer de nouveaux besoins.

Financer une petite structure

Les petites entreprises se servent aujourd’hui d’internet pour trouver des financeurs, notamment les sites de crowdfunding. Si vous avez 1000 € en poche, vous avez déjà de quoi accompagner une start-up, dont l’idée et les principes vous ont convaincu, dans son développement.

Là aussi, vous prenez un grand risque. Vous devez tout de même vous assurer que le site est fiable, et que même si votre argent ne vous est pas rendu, il va atterrir précisément là où il était destiné. Mais si les choses tournent bien, le rendement peut être très attractif, de l’ordre de 5 % à 8 %.

Les start-ups touchent aujourd’hui encore de nombreux domaines, à savoir la santé, la technologie ou encore l’alimentation. À vous de décider du projet qui vous parait à la fois novateur et porteur, dans lequel vous pensez pouvoir placer votre confiance.

Investir dans les monnaies cryptées

La monnaie cryptée qu’on appelle Bitcoin a vu le jour en 2009. Elle s’achète avec de l’argent réel. En ayant investi 1000 euros à ce moment-là, vous en aurez déjà obtenu beaucoup aujourd’hui, largement plus que le double. Avec les petits travaux en ligne, vous pouvez également vous faire payer de cette façon.

Les premiers qui ont cru à cette nouveauté ont été les gagnants des gros lots, car ils ont pu multiplier rapidement leur capital de départ sans avoir à faire un travail. Les cours de ces monnaies virtuelles oscillent également, tout comme dans la réalité, ce qui pourrait augmenter ou au contraire diminuer leur valeur.

Aujourd’hui, il y a aussi l’Ethereum. Il se trouve à la seconde place des cryptomonnaies. Alors que l’idée a germé dans la tête du Russo-Canadien Vitalik Buterin à seulement 19 ans, cette nouvelle monnaie a été propulsée à sa notoriété actuelle vers le mois de mars 2017. Son principal avantage reste sa capacité à assurer des contrats intelligents en Turing-Complet. Plusieurs applications sont déjà basées sur l’Ethereum, tournant sur des EVM (Ethereum Virtual Machine) sur un même réseau.

Il s’agit plus précisément d’une banque décentralisée où tout est désormais automatique. La spéculation sur les cryptomonnaies a fait des heureux. Depuis le temps, ils ont pu s’acheter des voitures, des appartements, ou ont pu garder leurs millions alors qu’au début, par précaution, la plupart n’ont investi que très peu. La montée reste prometteuse quoique le risque reste présent. Vos 1000 € peuvent encore se multiplier si la chance est de votre côté.

Peut-on vivre sans argent ? Pour les uns, c’est un défi pour prouver qu’ils sont assez
Pourquoi entreprendre ? En effet, il existe différents moyens de gagner sa vie… Toutefois, on peut
Actuellement, de plus en plus de personnes préfèrent opter pour le travail à domicile par
Vivre avec un petit budget : comment bien faire ? En effet, tout le monde n’a pas
Comment investir 100 ou 200 euros pour gagner plus ? En effet, de nos jours, gagner

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here