L’homme chez qui plus de 80 enfants en phase terminale ont trouvé la mort !

0
107

Dans un monde où reine désormais, le chaos, l’injustice, l’intolérance, l’insouciance, la haine… ça réchauffe toujours le cœur de voir qu’il y a encore des personnes comme Mohamed Bzeek.

Ce nom ne vous semble peut-être pas familier, mais c’est parce que cet homme a trouvé agit dans la discrétion totale. Pendant plus de deux décennies, il est devenu le père adoptif des enfants malades en phase terminale, qui ont été abandonnés par leurs parents.

L’histoire d’un homme au cœur  en or:

Mohamed Bzeek est un immigrant musulman de 62 ans résidant en Californie, il a passé les deux dernières décennies de sa vie à s’occuper d’enfants malades en phase terminale.

L’homme chez qui plus de 80 enfants ont trouvé la mort !

Ces enfants sont négligés par le système de placement en famille d’accueil, passant fréquemment toute leur courte vie dans des hôpitaux gérés par l’État et bénéficiant rarement de l’amour, de l’espoir et des rires que devrait recevoir tout enfant.

Abandonnés à leur sort, ces parents ont au moins une personne sur qui compter, en la personne de Bzeek qui leur acceuille chez lui, leur donnant de l’espoir et du réconfort avant leur dernière heure.

Selon lui, « la clé est que vous devez les aimer comme les vôtres. Je sais qu’ils sont malades. Je sais qu’ils vont mourir. Mais je fais de mon mieux en tant qu’être humain et laisse le reste à Dieu ».

Si Bzeek est sans aucun doute une personne dotée d’une bonté d’âme exceptionnelle, plusieurs facteurs ont contribué à  le mettre sur la voie qu’il entreprend aujourd’hui.

Aujourd’hui, avec plus 80 enfants morts dans ses bras, il va sans dire que Bzeek a un cœur en or, et que ce monde a besoin de plus de personnes comme lui pour rendre ce monde meilleur.

Cet article L’homme chez qui plus de 80 enfants en phase terminale ont trouvé la mort ! est apparu en premier sur Astuces Naturelles – Tout savoir sur les astuces naturelles.

La maternité est l’une des plus grandes joies de la vie, mais c’est aussi l’une
Malheureusement, beaucoup de femmes se sentent aussi parentes de leurs partenaires et manquent de soutien.
Nombreuses sont les religions et croyances prônant avec ferveur et sans relâche l’existence d’une vie
Depuis notre jeune âge, nous sommes convaincus qu’une relation amoureuse est paisible et sans problème,
Nous savons tous que le sexe a de nombreux avantages pour la santé mentale et

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here