L’argent fait-il le bonheur? Voici la vérité !

0
411

argent_bonheur1L’argent fait-il le bonheur ? Voilà une question dont bon nombre de personnes se posent la question !

Nous n’avons pas tous eu le privilège de nager dans le bonheur. Et contre toute attente, il n’y a pas que les pauvres, puisqu’on constate une multitude de gens riches ayant eux aussi subi ce sort.

Ce qui nous ramène à la croyance populaire selon laquelle l’argent ne fait pas le bonheur. Cette croyance, combinée avec l’ignorance est pourtant la première barrière à notre accès au bonheur. L’argent ne peut pas être le seul coupable.

On peut dire par ailleurs que l’argent ne s’acquiert ni dans un lieu géographique déterminé ni à un âge précis, et ne requiert pas non plus un quelconque diplôme. La chance est donc à peu près égale pour tous, quoique le niveau de scolarisation peut être un atout considérable pour certains. En d’autres termes, si l’argent fait le bonheur, tout le monde a toujours une chance d’avoir les deux, à n’importe quel stade de sa vie.

Et vous, vous cherchez à être riche ou est-ce que vous rêvez seulement du bonheur ? Êtes-vous de ceux qui croient que l’argent fait le bonheur ou est-ce que vous croyez qu’ils ne vont pas ensemble ? Est-ce que dans la réalité, selon vous, l’un mène-t-il forcément à l’autre ? Peut-être, quoique vous n’êtes pas complètement convaincu ? Nous aurons les réponses après avoir compris ce que c’est le bonheur et ce que c’est d’être riche.

Qu’est-ce que le bonheur ?

La plupart des gens pensent que le bonheur se résume à l’acquisition de biens matériels. Or, ce n’est pas du tout le cas. On peut tout avoir dans la vie sans être heureux. Pour preuve, des grandes stars du cinéma ou du show-biz, comme de grands noms dans la politique, se sont finalement finis malheureux. Pourtant, leur richesse était plus qu’abondante et ils possèdent même la chance de pouvoir vivre décemment le reste de leur vie sans avoir à travailler.

Pour être heureux, il faut apparemment d’autres ingrédients autres que l’argent, si ce dernier en fait d’ailleurs partie. Les humains ont surtout besoin d’amour, d’être entourés, de réaliser des rêves et des ambitions. Ils vont ressentir le bonheur à partir de ces cadeaux de la vie. Demandez aux personnes qui en sont privées, comme aux handicapées, pour savoir combien certains blocages qui ne sont nullement liés à l’argent peuvent nuire au bonheur.

Le bonheur c’est se rendre conscience de ses chances, savoir apprécier ce que la vie nous donne. Être en bonne santé devrait déjà être une source de bonheur. Également, faire un travail qu’on aime, c’est une aubaine qui vous fera des tonnes d’envieux. Appréciez ce dont vous disposez déjà, car le bonheur n’est pas du tout matériel, et il n’est en aucun cas palpable.

Il se trouve plutôt à l’intérieur de vous, seulement, vous avez besoin de catalyseurs pour le réveiller. L’un des moyens les plus efficaces pour le réanimer, c’est cet esprit d’émerveillement pour chacun des détails positifs de la vie, auxquels on n’a pas fait attention d’habitude. Prêtez notamment attention à la beauté de la nature, aux belles sensations que procure une bonne musique, aux amitiés et aux amours que nous offre notre entourage. Ainsi, vous aurez toujours une occasion de vivre des instants de bonheur au quotidien.

L’argent fait-il le bonheur ? Le contraire en tout cas n’est pas vrai

On ne peut pas affirmer que l’argent ne fait pas le bonheur puisque les pauvres sentent toujours ce manque dans leur vie. L’impossibilité d’acquérir un certain confort de vie, voire un minimum de confort, les empêche de s’épanouir complètement. Leur quotidien est toujours taché par l’ombre de ces besoins non comblés, qui leur fait sentir si durement cette frontière les séparant des riches. Et ce n’est autre que l’argent. Les riches, eux, mangent à leur faim et disposent d’un toit, jouissant par ailleurs d’un certain confort. Comment effectivement peut-on vivre heureux avec la faim au ventre ?

Dans un autre contexte, l’argent attire les ennemis, les voleurs et les escrocs. Être riche vous oblige donc à vous parer à toutes ces éventualités. Ce sont des soucis supplémentaires que les ménages à revenus modestes n’ont pas à endurer. Ces derniers sont plus tranquilles sur ce point quoique personne n’est jamais vraiment à l’abri contre les malfaiteurs.

On peut toutefois être heureux sans avoir d’argent

Le dégoût de certaines personnes envers l’argent les a menés à faire un choix très particulier. Elles décidèrent de vivre en presque totale autarcie, se servant uniquement de moyens du bord comme on dit. Certains ont pris des mesures plus radicales que d’autres, mais leur point commun réside dans le fait d’avoir banni complètement l’argent de leur vie. Ils ont préféré cultiver ce qu’ils vont manger, cueillir des fruits sauvages, faire du troc, proposer leurs services en échange de nourriture ou d’un toit pour dormir.

Ils sont heureux de réaliser ce projet qui leur tient à cœur, à vivre en accord avec leurs principes. Ici, donc, il n’est nullement question d’argent, tout au contraire. Ces personnes ont su vaincre l’emprise de l’argent. Pour eux, plus besoin de grandes villas, de chambres tout confort, de voitures de sport hors de prix. Néanmoins, leur effectif est encore en nombre infime par rapport à ceux qui cherchent le bonheur à travers l’argent. Leur chemin semble d’ailleurs assez ardu encore pour convaincre la masse.

Quoique le bonheur est d’abord un état d’esprit

On commence à être heureux lorsqu’on accepte de se suffire avec ce qu’on a. On obtient le même résultat à partir du moment où on décide de toujours voir le bon côté des choses. Le bonheur est également à portée de ceux qui ignorent de leur plein gré les envies d’acquisition voire de collection de biens matériels, de privilèges ou de pouvoir. L’idéal pour un bonheur c‘est de vivre dans la simplicité. Il est bien vrai qu’en fin de compte, ces besoins ne sont pas essentiels à notre vie. Nous sommes simplement influencés par notre société de consommation.

Cette dernière nous a appris à croire que la satisfaction s’obtient avec l’acquisition de biens matériels. Pourtant, ce n’est pas toujours ce qui arrive. On regrette assez souvent ces dépenses, surtout quand les acquis ne nous servent même pas, ne faisant que remplir la maison. À la longue, cette impression d’encombrement va peser sur notre conscience et devenir une source supplémentaire de stress. Il faut toujours se rappeler que l’essentiel est bien suffisant de ce côté-là.

Comme vous l’aurez compris, le bonheur s’acquiert avec une âme d’enfant, attentive aux détails et prête à s’émerveiller. Vous y rajouterez une attitude positive, et une disposition à partager et à recevoir de l’amour.

Conclusion

Une première leçon peut être tirée de toutes ces analyses.L’argent peut faire le bonheur si toutefois on sait le dépenser à bon escient. Ce n’est pas plus avoir de l’argent à dépenser à tout-va qui va faire notre bonheur, mais plutôt la façon avec laquelle on s’en sert. Les philanthropes trouveront donc pour leur part une plus grande satisfaction en aidant leurs prochains à travers des dons et autres. Il faut toutefois savoir qu’aider ses semblables ne nécessite pas pour autant beaucoup d’argent. Il est possible de faire avec ce qu’on a, quoi qu’en disposant beaucoup, on peut partager davantage.

Si l’on regarde d’un autre angle d’ailleurs, l’argent ne fait pas le bonheur parce qu’on doit le donner aux autres pour sentir cette joie. Le contraire est aussi vrai du fait que c’est quand même grâce à l’argent qu’on a pu donner aux autres.

En outre, les passionnés trouveront le bonheur en dépensant leurs argents dans des expériences plutôt que dans des besoins matériels. Il peut s’agir d’un tour du monde, de l’ascension des plus hauts sommets, de la visite d’un lieu en particulier, d’une expérience scientifique ou sociale. Participer à une compétition internationale intéressera les sportifs et les compétiteurs, tandis que des expériences dans la rue vont intéresser les artistes.

Encore une fois, on constate que les acquis matériels ne font pas le bonheur. Lorsqu’on achète quelque chose, effectivement, la surprise ne dure que quelques instants. Après la première utilisation, ce n’est déjà plus excitant. Cela concerne surtout les objets qu’on achète sans y avoir trop réfléchi, les dépenses qui n’étaient pas vraiment prévues. Pour une maison ou quelque autre grand projet, ce bonheur va durer le temps de l’accommodation.

Néanmoins, les achats qu’on a programmé depuis longtemps ou pour lesquels on s’est beaucoup sacrifié, en faisant notamment des économies, font exceptions à cette règle. Dans ces cas, le bonheur qu’ils nous procurent dure plus longtemps. Ce qui n’empêche pas ce dernier de se faner passé un certain moment. Vous pourrez penser que l’idéal serait de passer à la réalisation d’un autre projet important, que ce soit un achat, un voyage ou autre. Mais vous constaterez assez vite que c’est lassant de courir après des choses matérielles mêmes si on dispose de tout l’argent du monde pour s’y prêter.

Utiliser à bon escient son argent peut également signifier investir dans un projet qui tient à cœur. Riche ou pauvre, on a tous de grands projets, qui peuvent nécessiter des ressources financières équivalentes à notre budget ou même beaucoup plus. Lorsqu’on commence à gagner plus d’argent, concentrer ses dépenses dans ce sens nous mènerait sans nul doute à l’épanouissement durable. Il peut s’agir d’une création d’une entreprise, de sa propre marque de produits, et pourquoi pas, d’un groupe d’entreprises. L’avantage de cette solution est que l’investissement devient un actif dans notre vie, c’est-à-dire une source de revenus supplémentaires. Elle va vous garantir votre totale indépendance financière.

L’amour comme beaucoup de ses arcanes reste un sujet fascinant. L’on se demande encore pourquoi
Chacun peut devenir entrepreneur, mais la vocation n’arrive pas à tout le monde. Certains préfèrent
Beaucoup de gens aspirent à devenir un jour millionnaire immobilier. Ils viennent de toutes les
La liberté mène à l’épanouissement, à une légèreté sans pareille et à une aisance incroyable
Peut-on vivre sans argent ? Pour les uns, c’est un défi pour prouver qu’ils sont assez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here